Les images iconiques véhiculent un sens connoté commun à toute une communauté. Beaucoup ont une sigification politique.

Les street-artistes se sont souvent inspirés de tableaux célèbres; mais le plus reproduit de tous est sans contestation la toile d'Eugène Delacroix, datée de la fin de l'année 1830 et inspirée par les trois journées de soulèvement populaire contre le roi Charles X en juillet de la même année (le nom initial donné par Delacroix à la toile est 28 juillet).

La Liberté guidant le peuple 

1830_la_liberte_guidant_le_peuple
La liberté guidant le peuple par Eugène Delacroix, 1830; domaine public, crédit: Wikimedia.


Du point de vue artistique, l'oeuvre conserve certains canons de la tradition grecque: la poitrine offerte, le bras levé, le drapé de la robe. Le sujet central encore à demi déesse antique, mais déjà femme du peuple. En France tout particulièrement l'idée de liberté et de démocratie (la République en tant qu'institution) est représentée par une femme.

La composition triangulaire donne un dynamisme puissant qu'accentue la représentation des insurgés marchant vers le spectateur. Bourgeois en haut de forme, ouvriers en casquettes et même un élève de l'école Polytechnique en bicorne: tout le peuple est représenté. Le radeau de la Méduse de Théodore Géricault, dont la composition est elle aussi triangulaire, a très certainement joué un rôle dans la conception du tableau de Delacroix.

L'imagerie révolutionnaire a été débattue. Conservatisme et méfiance à l'égard des femmes sont à l'origine de la circulaire du 3 mars 1849 interdisant les emblèmes "séditieux" (sein nu et bonnet phrygien); une marianne sage tend à s'imposer (c'est la statue de la place de la république datant de 1883), puis la Marianne seins nus revient en grâce (statue de la place de la nation proposée lors d'un concours en même temps que la précédente, mais qui ne fut mise en place qu'en 1899).

20180321_c012
La Liberté guidant le peuple, par C215, 2018, campus universitaire de Paris Nanterre; d'après Eugène Delacroix; © Creative commons by NC SA (Attribution: Michel Racine, pas d'utilisation commerciale).
Le pochoir monumental de C215 est fidèle en tout point à l'original. Lors de visites guidées du Louvre (cf cette page), Christian Guémy explique deux symboles importants pour lui: le bonnet phrygien et la défense de la liberté de la presse.

20180621_c118
13 rue Génissieu, Grenoble, par Goin, état 2018; © CC by NC SA (Attribution: Michel Racine)
rue_genissieu_13-goin
13 rue Génissieu, Grenoble, par Goin, état d'origine en 2014; © CC (Attribution: Goin)

La version de Goin (nommée Marianne au rouleau), est l'emblème de la Street Art Fest grenobloise; elle est présente depuis la première édition sur un portail proche de l'agence Spacejunk. Les états successifs de ce mural révèlent que l'événement que constitue par la Street Art Fest chaque année n'a pas été accepté sans difficulté par les graffeurs grenoblois.
affiche_gsaf_2015_444x665
Affiche de la Street Art Fest 2015 de Grenoble; © Street Art Fest.

Goin remplace le drapeau par un rouleau à peinture... tricolore bien sûr et le fusil par un pot.

la_liberte_1968
Affiche de l'atelier des Beaux Arts: Les Beaux Arts sont fermés, mais l'art révolutionnaire est né. Public domain.

Goin connaissait-il cette affiche de 1968 ? On doit beaucoup de choses à mai 68.

20171118_c60
La Liberté guidant le peuple, par Zësar Bahamonte, rue du docteur Magnan, Paris 13e; © CC by NC SA (Attribution: Michel Racine).

Le titre donné par Zësar Bahamonte est sans équivoque, alors que la fresque n'induit pas spontanément la mise en relation. J'ignore le symbolisme de la scie (Cliquez sur l'image pour d'autres exemples inspirés de Delacroix).

Le pouvoir émotionnel du tableau de Delacroix est tel qu'il a été repris bien au delà des frontières de l'hexagone.
flickr_20120802
Revoltion have started here... and will continue until..., 2012; auteur inconnu; photographe: Neil Ward; Bethleem sur le murs séparant Israel de la Cisjordanie © Creative commons by SA (Attribution: Neil Ward).
19680513 Jean-Pierre Rey
La jeune Femme au drapeau, prise le 13 mai 1968 © Jean-Pierre Rey

La jeune Femme au drapeau, une photographie du reporter Jean-Pierre Rey prise le 13 mai 1968, représente une jeune femme, juchée sur les épaules de son ami, et brandissant le drapeau du Front national de libération du Sud Viêt Nam (la guerre y sévissait toujours à l'époque) a été rapidement mise en filiation avec le tableau et est devenue une des plus représentative des événements de 1968 à Paris: elle est publiée par de nombreux organes de presse (Life le 24 mai 1968, couverture de Paris Match pour le 20e aniversaire des événements, etc.).

Deux photographies représentant des manifestants montés sur la statue Le Triomphe de la République, place de la Nation à Paris, en hommage aux victimes des attentats de janvier 2015 (en particulier les dessinateurs de Charlie Hebdo) sont souvent présentées aussi comme évoquant le tableau de Delacroix. L'un des manifestants brandissait un crayon géant, ce qui a sans doute inspiré le dessin de Plantu La Liberté sera toujours la plus forte (Plantu, 2015).


Marianne  ↑ 

Les premières représentations d'une femme à bonnet phrygien, allégorie de la Liberté apparaissent dans l'antiquité romaine (wikipedia)
20190624_c066
L'insurrection, 2016, par Srek, Greg & Will, 10 rue des Bergers, Grenoble; © Creative commons by NC SA (Attribution: Michel Racine, pas d'utilisation commerciale).
A Grenoble, au 10 de la rue des Bergers, Srek, Greg & Will ont peint une magnifique Marianne appelant à l'insurrection, article 35 de la déclaration des droits de l'Homme de 1793 à l'appui. Il est malheureusement très difficile de la photographier dans son entier lorsque la grille du jardin est fermée.
20190624_c071
L'insurrection (détail de la partie supérieure), 2016, par Srek, Greg & Will; © CC by NC SA (Attribution: Michel Racine).

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs (When the government violates the rights of the people, insurrection is for the people and for each portion of the people the most sacred of rights and the most indispensable of duties)".
Déclaration des droits de l'Homme de 1793, article 35 (Declaration of the Rights of Man and Citizen from the Constitution of Year 1 - 1793). L'écriture de ce texte suit d'un an la Commune de Paris.
20171226_c40-2
Marianne (et la déclaration des droits de l'Homme), par C215, avenue d'Ivry, Paris 13e; © CC by NC SA (Attribution: Michel Racine).

C215 utilise de temps en temps le bonnet phrygien, qui a pour lui une signification très importante. Il a donné à Marianne les traits de sa fille Nina.
20190910_c095
Marianne, par Kwim, Avenue du Général Leclerc / Allée du petit tonneau, Vitry sur Seine; © CC by NC SA (Attribution: Michel Racine).

La Marianne de de Kwim a mal à la tête...
2016-liberte_egalite_fraternite_poster_444x600
Liberté, Egalité, Fraternité, par Obey, 2016.
2015-make_art_not_war_444x600
Make Art not War, par Obey, 2013 .

La femme pacifiste d'Obey de 2013 est devenue Marianne deux ans plus tard (sur un fond tricolore) après les attentats de Paris.
20171226_c40-2
Marianne pleurant sous les gaz lacrymogènes, Londres (face à l'ambassage de France), 2016, par Banksy; © Banksy.

En 2016, devant l'ambassade de France à Londres, Banksy a peint une Marianne (reprenant les traits de Cosette dans une version illustrée du livre Les Misérables), sur fond de drapeau tricolore en lambeau, et pleurant sous les gaz lacrymogènes. Il s'agissait de dénoncer la situation faite aux migrants à Calais.

Marianne pleure 

2020_marianne_pleure_hiya
La Marianne d'Obey revisitée, 2020, Source Hiya.fr (Instagram).
Sous thème du précédent ou mouvement de fond, l'avenir le dira; toujours est-il qu'à l'automne 2020 l'utilisation à tout va du mot République sur fond de violences policières, de détournement de la laïcité, de déni des inégalités a suscité des réactions. Dans une actualité dominée par les projets de loi "contre les séparatismes" et "sécurité globale", la naissance du mouvement Concorde à l'initiative de street artistes mais pas que, appuyée par le magazine Hiya consacré aux cultures urbaines est une raison d'espérer.

«Le républicanisme qui sert aujourd'hui de drapeau aux forces les plus réactionnaires n'a plus rien à voir avec la doctrine républicaine. Il en prend même souvent l'exact contrepied et, sous son couvert, continue de la combattre.»
Vincent Peillon (ancien ministre de l'Education nationale).

On attend la création d'oeuvres nouvelles, mais une des initiatives les plus spectaculaires est la surcharge de la Marianne de Shepard Ferrey. Le maire du 13e, Jérôme Coumet, qui a poussé le développement d'un street art officiel dans l'arrondissement n'a pas vraiment apprécié. La réponse de Shepard Ferrey, même ambivalente (notoriété et relations obligent) est moins négative:

"I side with people who protest injustice, so if that's what the statement was meant to be, I understand it.

The misconception is that the Liberté, Egalité, Fraternité image was something political that stood for anything other than a belief in the value of human life, human dignity, and a show of support for the people of France after they suffered a terror attack.

I think that the French slogan liberté, égalité, fraternité is really beautiful if it is manifested in the positive ways I'd like to see. Freedom, equality, and fraternity are principles I'm pushing for with my art and activism, which I think should be apparent to anybody who looks at my history of messages of peace and harmony, respect for the planet, and respect for people of all races and backgrounds. These ideas are what I'm pushing for in my art and what I'd like to see in France, the U.S., and around the world.

If some people feel that that the Liberté, Egalité, Fraternité art piece has been hijacked by people they don't agree with, then my answer is –I'm not ready to give it to them, and you shouldn't be either."
Shepard Fairey

«Je suis aux côtés de tou.te.s celles et ceux qui protestent contre l'injustice, et si c'est ce que cette action voulait être, je la comprends.

L'image Liberté, Egalité, Fraternité n'a pas d'autre sens politique que ma croyance en la valeur de la vie humaine, en la dignité humaine et un témoignage de ma solidarité avec le peuple de France endeuillé par une attaque terroriste.

Je pense que la devise française Liberté, Egalité, Fraternité est très belle, lorsqu'elle est affirmée dans le sens positif que je souhaite lui donner. La liberté, l'égalité et la fraternité sont des principes pour lesquels je me suis toujours battu par mon art et mon activisme, ce qui je pense devrait être évident pour quiconque ira voir l'historique de mes messages de paix et d'harmonie, de respect de la planète et des individus, quelle que soit leur couleur de peau ou leur origine sociale. Mon art est au service de ces idées, que je voudrais voir se développer en France, aux Etats-Unis et partout dans le monde.

Si certains sont en désaccord avec le détournement de l'œuvre Liberté, Égalité, Fraternité parce qu'ils ne sont pas d'accord avec les auteurs, alors ma réponse est: je ne suis pas prêt à la leur donner et vous ne devriez pas l'être non plus. »

Une certaine ambigüité subsiste pour savoir s'il s'agit de donner l'oeuvre aux graffeurs ou à ceux qui s'opposent au détournement, mais la première phrase du message semble assez claire. Intéressant.

La colombe de la paix

20190204_c08_444x296
Colombe (Dove), 2012. Exposition "J'ai le droit d'avoir des droits", musée de l'Homme, Paris; CC by NC SA (Attribution: Michel Racine)
2020-revolution_in_your_time
Revolution in your Time, 2020; Obey.

A l'automne 2019, Shepard Fairey publie deux affiches basées sur des photographies d'Edward Nachtrieb (et en collaboration avec celui-ci), les profits étant destinés à une association de Hong Kong défendant la presse libre. L'affiche Revolution in you Time utilise la colombe déjà présente dans d'autres oeuvres bien plus anciennes comme le portrait d'Aung San Suu Ki.


20181115_c47
Lady Refugee, 2017, par Goin, © Creative Commons by NC SA (Attribution: Michel Racine).

Les barbelés des frontières constituent l'auréole de cette madonne et le gilet de sauvetage dégouline de sang; la colombe de l'Espoir et de la Liberté sera t-elle la plus forte ?

A noter que cette fresque utilise une deuxième image iconique en plus de la colombe, celle de Marie. A noter aussi que la veille de Noël 2019 le pape François dévoilait au Vatican une oeuvre constituée d'un gilet de sauvetage suspendu à une croix: «J'ai décidé d'exposer ici ce gilet de sauvetage, "crucifié" sur cette croix, pour nous rappeler que nous devons garder les yeux ouverts, garder le cœur ouvert, pour rappeler à tous l'engagement inéluctable de sauver chaque vie humaine, un devoir moral qui unit croyants et non-croyants.»

20180321_c012
The Dove, par Banksy, 2008, Bethlehem; © Creative commons by SA (Attribution: PalFest).

Banksy a peint plusieurs fresques sur le "mur de la honte" séparant Israel et la Cisjordanie; sa colombe habillée d'un gilet pare-balle et prise pour cible n'a bas besoin d'exégèse pour nous toucher.

Portraits 

Si les portraitistes sont nombreux, les oeuvres que l'on peut qualifier de portraits iconiques sont rares. Le portrait d'Ernesto Che Guevara photographié par Alberto Korda en 1960 est l'une d'elles (une autre serait le portrait de Gandhi par Margaret Bourke-White, mais pour le rouet symbolisant le chakra d'Ashoka). Transformé en une affiche en deux tons par Jim Fitzpatrick en 1967; c'est probablement le portrait le plus utilisé par les street-artistes du monde entier comme symbole de la résistance à l'oppression et à l'injustice.

1960_alberto_corda-_che_guevara
Ernesto Che Guevara (Guerrillero_Heroico, Alberto Corda, 1960); domaine public, crédit: Wikimedia.

L'image, le regard haut, comme tourné vers l'avenir, comme une idée s'élevant au dessus du monde matériel, est iconique par elle même; mais elle est évidemment soutenue par la vie de celui qu'elle représente, héroïque jusque dans sa mort.

Le Che a lui même médiatisé sa vie et fut l'artisan de sa propre légende (cf en particulier le film de Tancrède Ramonet, 2018 produit par Temps Noir).
Guerrillero_Heroico
Ernesto Che Guevara (Guerrillero_Heroico, Jim Fitzpatrick, 1967); domaine public, crédit: Wikimedia.
female che guevara
Version féminine du Che; auteur inconnu, domaine public.


20180613_c01
Pont de Gevrier, Annecy; © CC by NC SA (Attribution: Michel Racine).

La version féminine n'est pas la moins utilisée des deux.
2008-hope_444x668
Hope, 2008; affiche réalisée pour la campagne électorale de Barack Obama; crédit Sherpard Fairey

L'affiche réalisée en 2008 par Shepard Fairay pendant les élections présidentielles américaines reprend certains des codes de l'image d'Alberto Corda et Jim Fitzpatrick: réduction des tonalités, regard tourné vers le haut (connoté avec le futur et l'imaginaire).

Les couleurs bleu et rouge représentent traditionnellement républicains et démocrates. Elle est accompagnée d'un des trois slogans: Hope, Vote, Change.

Références

2020. Marianne pleure. Appel à la résistance citoyenne et artistique. Mouvement Concorde.

8 décembre 2020. Pourquoi Hiya s'associe à l'appel du mouvement Concorde. Hiya.

La jeune femme au drapeau, photographie de Jean-Pierre Rey et l'article de Wikipedia à son sujet.
Life numero 1000 du 24 mai 1968, p. 30-31. Sur Flickr.

La Liberté sera toujours la plus forte par Plantu; dessin paru dans le journal Le Monde du 9 janvier 2015 (page Facebook de l'auteur) et Le Crayon guidant le peuple, article de Wikipedia.

Bibliographie

Malika Bouabdellah Dorbani. La Liberté guidant le peuple: notice. Musée du Louvre.
Malika Bouabdellah Dorbani. La Liberté guidant le peuple: analyse du tableau.

Guerillero Heroico. L'histoire de la photographie d'Alberto Korda sur Wikipedia (en).
Gaffiti of Che Guevara. Wikimedia.