20191109_c19 20191109_c19 20191109_c19 20191109_c19

Dossiers photographiques

Etat le plus accessible du nord-est indien, l'Assam est structuré par le Brahmapoutre, immense fleuve qui en constitue la "colonne vertébrale". Le Brahmapoutre (littéralement "le fils de Brahma"), un des plus importants fleuves du monde a son origine près du Mont Kailash; il rejoint le Gange au niveau de son delta. Soumis comme les états voisins à de multiples influences, l'Assam reste cependant dominé par l'indouisme dans une version tantrique.

Si les villes sont envahies par les automobiles et divers véhicules, si les routes nationales sont bordées des habituelles constructions cubiques de briques et de béton, il suffit souvent de s'éloigner de quelques centaines de mètres pour se retrouver au milieu des rizières ou des plantations de thé.

L'ile de Majuli, isolée au milieu des bras du Brahmapoutre reste un lieu préservé.

20191111_c126
Cueilleuse de thé, Kaziranga
© Michel Racine.
20191109_c19
Le temple de Kamakhya;
© Michel Racine

Guwahati (détails

Comme bien des villes indiennes, la capitale de l'Assam a grandi trop vite, engluée dans la pollution et paralysée par les embouteillages.

Le musée de l'état d'Assam reçoit des éloges et le temple Kamakhya, à cinq kilomètres du centre et sur la colline de Nilachal est un des plus importants du shaktisme en Inde.
20191111_c094
Safari à dos d'éléphant, Kaziranga
© Michel Racine

Kaziranga national park (détails

Le parc abrite près de 2 000 individus de Rhinocéros unicorne (le Rhinocéros indien), des Buffles d'eau, des Eléphants sauvages, une centaine de Tigres. On peut y rencontrer plus de 500 espèces d'oiseaux.
20191113_c072
Sur les routes de Majuli
© Michel Racine

Majuli  (détails

Isolée dans les bras du Brahmapoutre, cette ile fluviale reste un havre préservé de la frénésie du développement caractérisant l'Inde "moderne". Centre historique de la civilisation assamaise, elle a développé une forme monothéiste de l'Indouisme, le Vaishnavisme, dédiée à Vishnu et à ses avatars. Au 15e siècle, Srimanta Sankardeva y établi une soixantaine de satras (monastères).

En pratique 

Le visa indien suffit pour se rendre en Assam.