20180321_c012
EZK Streetart (alias Erik the King) joue avec les assemblages de mots et les assemblages d'images. Ses courtes sentences incluent presque toujours des marques enregistrées dans une démarche de dénonciation des inégalités, de la consommation frénétique, de la guerre. Sa devise est "Art against Powerty". Sa contestation est directe et radicale, mais ses réalisations sont plus complexes qu'il n'y parait et présentent souvent des significations cachées.
20170620_c30
Au nom du pire, 2017, par EZK, Rue François Raoult (centre sportif Hoche), Grenoble; © Creative commons by NC SA (Attribution: Michel Racine, pas d'utilisation commerciale)
20180329_c098
Dans quel monde Vuitton, par EZK, 14 rue Génissieu, Grenoble; © CC by NC SA
20180329_c097
Dans quel monde Vuitton, par EZK, 14 rue Génissieu, Grenoble; © CC by NC SA
20170913_c71
SIRI Apple d'urgence, par EZK, rue de la butte aux Cailles, Paris 13e; © CC by NC SA

20181002_c59
Barbie Turik, par EZK STREETART, au numéro 21 de la rue Barrault; © Creative Commons by NC SA (Attribution: Michel Racine)

EZK endosse aussi la cause féministe: Barbie Turik est le titre d'un album musical de PierrotheMoon paru en 2011).

Bibliographie

EZK Street Art, sur Instagram.

.