20170620_c30
Ezk street art joue avec les assemblages de mots et les assemblages d'images. Ses courtes sentances incluent presque toujours des marques enregistrées dans une démarche de dénonciation des inégalités, de la consommation frénétique, de la guerre. Ses oeuvres sont d'autant plus percutantes qu'elles sont rares.
20170620_c30
Au nom du pire, 2017, par EZK, Rue François Raoult (centre sportif Hoche), Grenoble; © Creative commons (Attribution: Michel Racine, pas d'utilisation commerciale)

Bibliographie

EZK Street Art, sur Instagram.

.