20160402_c09 20160402_c52
20160402_c54
Le Gunung Benarat (1 585 m) et la rivière Melinau
© Michel Racine
La rivière a creusé son lit entre le Gunung Benarat (1 585 m), un sommet inviolé, et le Gunung Api (1 750 m); le paysage est unique et prend toutes ses dimensions dans les brumes de l'aube;
20160402_c16
The Pinnacles
© Michel Racine
Le point d'arrivée offre une vue un peu limitée et le sol cahotique est peu confortable, mais "All the fun is getting there" et cette excursion est surtout un challenge personnel.
20160401_c27
Le dernier tiers de l'ascension des Pinnacles
© Michel Racine

L'itinéraire est exigeant; la première partie est déjà raide et surtout, vos guides vous la feront parcourir à un rythme soutenu, pour vous tester; malgré l'heure matinale (on part à l'aube), il fait très chaud, l'atmosphère est moite. La suite se redresse encore (et ce fait vous apparaitra surtout à la descente); le dernier tiers est équipé d'échelles en aluminium, de barreaux scellés dans le roc et de cordes. Au total vous vous élevez de 1 200 m sur un itinéraire de 2,4 km de longueur; l'ascension prend normalement 4 h. Vous n'irez pas plus vite à la descente et certains prennent plus de temps encore: le rocher est glissant, des arêtes aigues menacent partout et vous font comprendre rapidement que toute chute aurait de graves conséquences, un bon randonneur arrive sain et sauf.
20160401_c27
Le camp 5
© Michel Racine

Le camp 5 offre des dortoirs confortables, une cuisine spacieuse (mais en cas d'affluence, elle pourrait ne pas paraitre si spacieuse que cela) et une terrasse couverte pour prendre les repas; juste enface, la rivière Melinau invite à la baignade; mieux en parcourant une centaine de mètres vers l'amont, la rivière forme des vasques qui sont autant de Jacuzzi naturelles, une détente très appréciée de retour des Pinnacles.
20160402_c16
The Pinnacles
© Michel Racine