20160808_c04

Dossiers photographiques


Le Lewotolo (ou Ile Lewotolok, ou Ile Api) constitue une presqu'ile au nord de Lembata. Les éruptions se sont succédées régulièrement depuis que ce volcan est observé, la dernière datant de 1951. Le sommet comprend actuellement une caldeira en croissant au sol blanc sur le côté de laquelle s'élève un cône actif émettant un fort panache de dégazage. En 2011 une augmentation de l'activité s'est accompagnée d'une incandescence visible et d'émissions de nuages de cendres.

Il est conseillé de partir du village de Lewohala au plus tard vers 3:00 pour pouvoir assister au lever de soleil sur la cadeira (ancien cratère). Les nuées de dégazage issues du cône actif filtrent partiellement le soleil, l'ambiance est fantastique, vous ne regretterez pas votre lever matinal !

20160808_c34
Lever de soleil sur la caldeira
© Michel Racine
Le sol de la caldeira est malheureusement parsemé d'inscriptions réalisées à partir du déplacement de blocs de lave noire qui tranchent sur le sol blanc; une pratique totalement irrespectueuse de ce paysage sublime.

20160808_c47
L'imposant panache de dégazage du volcan
© Michel Racine


20160808_c63
Solfatares
© Michel Racine
20160808_c64
Solfatares
© Michel Racine

Le dégazage très puissant altère les roches constituant le cone actif. En explorant la caldeira, vous rencontrerez des roches très sombres, des couches claires formant le sol altéré de la caldeira, des dépôts souffrés, des bombes craquelées, des coulées noires de laves AA.

En pratique

20160808_c65
Sur ce petit temple sont présentées les offrandes au volcan
© Michel Racine

Elyas Lesu pourra vous héberger chez lui (à Jontona) et vous mener à la caldeira du volcan. Une fois n'est pas coutume, c'est un excellent "guide de village" qui parle parfaitement l'anglais et connait très bien sa montagne.

L'idéal est de disposer d'un transport qui puisse vous mener au village de Lewohala, vers 400 m, d'où démarre l'ascension. Au moins deux autres points de départ sont cependant possibles.
20160808_c46
Sur la crête de la caldeira
© Michel Racine

L'ascension n'est pas difficile; seule la dernière partie réclamme de l'attention: elle se déroule en traversée dans des pentes rocheuses assez fortes, avec des scories qui roulent sous les pieds. On atteint généralement la crête bordant la caldeira en son point le plus bas (vers 1400 m), puis on explore la caldeira au gré des envies. Personnellement j'ai fait l'ascension en 2h30 et la descente en 2h; compter beaucoup de temps supplémentaire pour vous promener dans la caldeira et sur sa crête, voire pour faire l'ascension du point culminant de cette crête (en tournant dans le sens horaire); ces quelques efforts supplémentaires vous apporteront la vue sur la côte nord et d'autres points de vue sur le cône actif.

Entre le lever du soleil et un ciel bleu en partie dégagé des nuages de vapeur d'eau émis par le cône actif, la lumière change complétement. Attendre suffisamment pour profiter de tous ces moments est à conseiller; l'ambiance unique apportée par ce volcan le mérite.

Le cône actif (qui constitue le point culminant de cette montagne) et son nouveau cratère sont quasiment inaccessibles en raison de l'intensité du dégazage. Un masque à gaz serait utile pour se déplacer à leur voisinage; de plus, dans ce cas, faire très attention au sol travaillé par les gaz volcaniques au voisinage des solfatares, instable et dangereux.

Des chaussures adaptées au terrain volcanique sont indispensables. Des gants (de jardinage ou de bricolage) sont conseillés pour se protéger des roches coupantes dans la partie supérieure.

20160808_c69
Descente
© Michel Racine

Bibliographie

Lewotolo (Global Volcanism Program).
Lewotolo (Gunung Bagging). Itinéraire.

Homestay Jontona. Comme son nom l'indique, cette page présente les possibilités de logement chez l'habitant à Jontona et fournit quelques indications sur l'ascension du Lewotolo.