s
20160721_c47
20160721_c98
20160721_c52

Dossiers photographiques


20160721_c39
La pirogue (prao)
© Michel Racine
Point d'entre sur Flores des touristes et voyageurs arrivant de Bali, le village initial de pcheurs bajo (comme son nom l'indique) s'est profondment transform. Il reste une destination d'esprit routard et facile vivre, mme si elle sonne de plus en plus artificielle.
20160721_c98
En 2001, Labuanbajo est encore un simple village de pêcheurs
© Michel Racine
20160721_c98
En 2016, le port est envahi de bateaux attendant le client pour de petites croisières d'une journée ou de quelques jours; © Michel Racine

En pratique 

Les liaisons ariennes nombreuses sont en cohrence avec le dveloppement touristique: liaisons directes avec Denpassar (Bali), Makassar (Sulawesi), Kupang (Timor), mais aussi Bajawa, Ende et Maumere.

Labuanbajo n'est souvent qu'une tape pour partir en mini-croisire dans l'archipel de Komodo ou pour traverser Flores vers l'est. Une alternative moins utilise pour visiter Komodo est de partir de Sape accessible par la route depuis l'aroport de Bima.
20160721_c98
Warung sur le port
© Michel Racine


Des htels fort luxueux se sont installs au nord et au sud de la ville.